Quel genre d'entraîneur êtes-vous sur le banc ?

Comment vous comportez-vous pendant un match ? Auprès des arbitres ? De l’équipe adverse ? De quelle manière se comportent vos joueurs ? Pendant 90minutes, vous êtes les yeux de votre équipe. Mais vous êtes surtout l’image de votre groupe et partagez votre état d’esprit. Vous avez le choix entre transmettre les bonnes ou les mauvaises énergies. "Les entraîneurs doivent apprendre la communication. Ça fait partie de leur métier, mais la plupart d'entre eux ne la maîtrisent pas." explique Patrick Chanceaulme, ancien joueur devenu spécialiste de la communication managériale, auteur du livre Les entraîneurs sont-ils entraînés ?. Alors comment transmettre les bons messages et la bonne énergie sur le banc de touche ?

Soyez positif

Râler sur vos joueurs ou les adversaires, réclamer des fautes, contester l’arbitrage, reprendre vos joueurs en permanence… Cela ne fera ni avancer le match, ni transmettre le bon message aux joueurs. L’agressivité ne vous fera pas gagner le match, au contraire les joueurs seront sous pression, le climat du match sera tendu, l’équipe ne jouera pas en confiance et probablement en dessous de ses capacités. « Un entraîneur a besoin d'être un grand leader positif pour que ses joueurs se dépassent. Le rôle d'un entraîneur est de cadrer et de rassurer les joueurs. Or, beaucoup n'encadrent les joueurs que de façon agressive, et ne les rassurent pas du tout. » comme  le mentionne si bien le site entrainementdefoot.com. Alors ourquoi ne pas passer des messages positifs et instructifs ? Vous êtes le cœur de cette équipe, et un modèle pour les plus jeunes. Ne transmettez pas les mauvaises valeurs. Retrouvez à ce sujet notre article  N'oublions jamais les valeurs fondamentales du foot. Vous représentez l’état d’esprit de votre équipe et l’image qu’elle reflète chaque week-end. N’oubliez pas que le football est un sport avant tout de plaisir, de solidarité et de moments positifs.

Contrôlez vos émotions

Sur le banc, votre attitude fait toute la différence. Vous devez apprendre à vous maîtriser pour transmettre le bon état d’esprit. « Un entraîneur doit apprendre à gérer ses émotions, apprendre à exprimer ses émotions sans en être dépendant. On peut exprimer de la colère sans se mettre en colère. » selon Patrick Chanceaulme. Prenez du recul physique comme émotionnel, pour mieux analyser les systèmes de jeu et savoir réagir.  Ne soyez pas omniprésent, gardez l’esprit clair et le détachement nécessaire pour ne pas sur-réagir et adapter votre parole.


Contrôlez votre parole

Harceler vos joueurs et donner des consignes à tout va ne fera que déconcentrer les joueurs dans leur match. Donnez du temps à vous comme à vos joueurs pour analyser les situations de jeu. Ce sont vos joueurs qui sont sur le terrain, pas vous. Vous n’êtes qu’observateur du match. Prenez des notes sur les points forts et les points faibles de l’équipe. Transmettez vos encouragements, donnez les messages clefs aux joueurs pour changer ou débloquer une situation compliquée, et gardez des notes sur les notions importantes à travailler lors des entraînements. De cette manière, vous laissez vos joueurs se tester et apprendre sur le terrain.


Soyez actif

Vos joueurs ont besoin de vous ! Ne regardez pas passivement le match en attendant la mi-temps ou la fin du match pour donner vos conseils et impressions. Donnez-vous un temps d’observation d’environ 10min en début de match, afin de voir comment les 2 équipes interagissent. Puis soyez présent pour motiver votre équipe, ne la laissez pas au dépourvu, encouragez-la, donnez les conseils clés et sachez rester en retrait quand cela est nécessaire.

Retour
Autre contenu