Quel est le Rôle d’un directeur Sportif ?

Le directeur sportif est l’une des personnalités les plus importantes d’un club de football. Il joue un rôle clé dans la programmation et le suivi des planifications d’entrainements sur toutes les catégories. Il impulse la dynamique du club à travers des idées de jeux en concertations avec l’entraineur de l’équipe fanion.

Quelles sont ses responsabilités ?

 

Gestion du Staff

Les entraîneurs ont pour mission de développer les joueurs. Néanmoins ils ont aussi des aspirations individuelles : ils souhaitent aussi progresser dans leurs compétences et les mettre en œuvre. Le directeur sportif doit les soutenir en acceptant et en mettant en œuvre un plan de développement clair avec des objectifs mesurables.

Cela est non seulement essentiel pour garantir aux joueurs le meilleur encadrement possible, mais également du point de vue de la fidélisation des coachs. Les entraîneurs talentueux ont toujours des sollicitations néanmoins s’ils ne se sentent vraiment progresser et intégrer dans le projet, vous avez de réelles chances de les garder.

Dans le même temps, il doit être conscient du manque de compétences au sein staff, l’identifier et solutionner le problème soit par la formation et l’encadrement ou pas un remplacement pur et simple, soit par un membre du staff ou en faisant appel à des entraîneurs qualifiés extérieurs au club.

L’objectif reste donc de constituer et de développer un staff solide, efficace et le fidéliser dans le temps. Il n’a pas de rôle propre sur le terrain mais il supervise, échange avec les entraineurs sur les contenus de matchs ou d’entrainements. Cela peut sembler simple en théorie, mais en réalité, le rôle est extrêmement difficile et requiert une grande expérience sur l’analyse du jeu et de la gestion des egos.

 

Équilibrer les objectifs à court et à long terme

Le plus gros défi est peut-être la nécessité d'équilibrer la performance à court terme avec des objectifs stratégiques à long terme. Les entraîneurs individuels veulent naturellement que leurs équipes brillent tout le temps au court de la saison, mais il doit également tenir compte de la situation dans son ensemble. Ce défi concerne tous les aspects du job.

 

Avant d’en arriver là, il a effectivement déjà fréquenté les bancs et les terrains sur toutes les composantes d’un club pour en connaitre les rouages que ce soit le club, la relation avec les lycées, collèges pour les sections sportives, un lien avec les institutions (mairies).

Il possède un ensemble de compétences et de responsabilités, de la gestion de la performance, le recrutement, le renforcement de la culture et de la philosophie de jeu dans le club afin de le pérenniser sur le long terme

 

Le style de jeu

Son objectif est d’harmoniser les différentes tactiques et formations sur toutes les catégories : l’objectif de fond reste que les joueurs arriveront en équipes séniors avec un bagage solide et une philosophie acquise. Ce travail fait gagner quelques années si le club arrive à garder ses joueurs et donc de profiter des fruits de leur travail à travers les différentes équipes.

La cohérence est donc essentielle, mais ne peut être obtenue sans l’adhésion des entraîneurs.

 

Développer la culture club

Il est beaucoup plus facile d’en parler que de la mettre en œuvre. Il doit être un garant des valeurs fondamentales et de l’éthique, tout en veillant à ce que leurs entraîneurs fassent de même. Même les entraîneurs les plus talentueux ne peuvent pas inculquer avec succès une philosophie organisationnelle s'ils ne croient pas en elle - ou ne la comprennent pas totalement - eux-mêmes.  

Lorsqu'il s'agit d'établir des valeurs culturelles, la réussite sportive n'est pas la seule considération. Il est tout aussi important de créer une culture positive dans laquelle les joueurs et les entraîneurs se sentent valoriser et soutenu. On ne doit pas oublier que sans cela notamment chez les plus jeunes, certains perdent la passion s’il ne s’amuse pas et les effectifs s’effondrent avec le temps.  

 

Le bras droit du Président

Selon les clubs, il peut être le seul interlocuteur du président bien que les structures varient d’un club à l’autre : les clubs Français étant que très peu structurés au niveau amateur dû au caractère associatif, contrairement au monde professionnel qui dispose de plusieurs adjoints ou assimilé participant au projet comme les directeurs de centre de formations !

Dans le monde amateur, il contribue au lien social, tisse des relations solides avec les différents tiers (clubs, districts, ligues, fédérations).

 

Un rôle donc hyper important souvent mis en avant, souvent adulé, souvent critiqué, il doit faire face aux critiques en gardant foi en ses idées et convaincre sont staff que la route est la bonne.

Retour
Autre contenu