Les 5 entraîneurs de tennis qui ont réussi après avoir été des stars

On peut le constater dans de nombreux sports, il ne suffit pas d’être une star de la discipline pour réussir à se reconvertir en entraîneur. L’inverse est aussi vrai, ce n’est pas parce que l’on est un entraîneur de génie que vous pourrez être une star. Cependant, certains y arrivent. Retour sur les stars du tennis qui ont réussit à devenir des coachs mythiques.

Tony Roche

 

Il est probablement l’un des premiers tennismen à réussir dans sa carrière de coach après avoir réalisé une carrière impressionnante sur le court. Tony Roche né en 1945 en Australie devient assez jeune joueur de Tennis professionnel. En 1966, il remporte la prestigieuse Coupe Davis. Mais pas seulement ; au total durant sa carrière, il remportera pas moins de 13 tournois du grand chelem en double homme et 2 en mixte. Au meilleur de sa carrière, il arrivera à être 8eme mondial sans parler de ses prouesses au sein de L’équipe d’Australie. On peut dire que ce joueur de haut niveau aurait clairement pu arrêter sa carrière sur ce brillant palmarès en prenant sa retraite. Mais non, il va au contraire marquer l’histoire. Il va devenir l’un des entraîneurs ayant le plus grand nombre de numéro 1 à son actif.  Dans les années 80, il entraîne Ivan Lendl qui deviendra l’un des joueurs au plus grand nombre de récompenses et de record de l’histoire. Puis de 1997 à 2001, il entraîne Patrick Rafter, qui certes reste Numéro 1 mondial seulement 1 semaine en 1999, mais qui dans l’ensemble aura une carrière couronnée de succès. De 2005 à 2007, il entraîne un certain Roger Federer, puis de 2010 à 2016, il est l’entraîneur de Lleyton Hewitt. Bref un beau palmarès en tant que joueur et entraîneur. 

 

Ivan Lendl

 

Le tchécoslovaque né en 1960 est à ce jour considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps mais il est aussi le plus titré aux Grands Prix Championship Series, l’équivalent des Masters 1000. Il dispose de pas moins de 147 titres dont 94 en simple. Dans son Palmarès de Champion, on le remarque Dans l’US Open dont il disputera 8 finales et remportera par trois fois le titre. Sous la houlette de Tony Roche il restera pas moins de 270 semaines Numéro 1 mondial. Il ne fut pas très populaire auprès du public français qui le juge trop distant et un brin hautain. On gardera en mémoire sa compétition constante avec un certain John McEnroe. Sa carrière d’entraîneur débutera auprès d’Andy Murray. A l’époque il est numéro 4 mondial et en quelque mois, il remporte les jeux Olympique d’été 2012, accède à la Finale De Winbledon et remporte son premier tournoi du grand Chelem en remportant l’US OPEN.  En 2018, il rentre dans l’équipe de Alexander ZVEREC mais la collaboration se passe un peu moins bien selon certaines sources malgré des succès affichés.

  

Michael Chang

 

Né en 1972 dans le New Jerseey de parents chinois, Chang est un OVNI du Tennis. Sa carrière débute tôt voire trop tôt pourraient dire certains. Il est en effet le plus jeune joueur de tous les temps à gagner un match de L’US Open en 1987, il n’avait pas encore 16 ans. Sans mauvais jeu de mot, les premières fois, Michael Chang va les cumuler, il sera le plus jeune joueur à rentrer dans le top 100 alors qu’il vient juste d’avoir 16 ans, il sera le plus jeune champion de Rolland Garros à seulement 17 ans. La même année, il devient le plus jeune joueur à se classer dans le Top 5. Jouant uniquement en solo, Michael Chang remportera 34 titres et sera reconnu 2eme meilleur joueur mondial durant un certain temps. On se souviendra de sa rivalité toute sportive avec André Agassi. C’est la fédération chinoise de tennis qui lui offre sa première possibilité de devenir entraîneur. En effet, il est réclamé comme aide supplémentaire afin de préparer les Jeux Olympiques de Pékin 2008. Il entraînera Peng Shuai qui deviendra la première chinoise à devenir numéro 1 mondial. Puis il devient l’entraîneur du japonais Kei Nishikori en 2013.

 

Sergi Bruguera

 

Cet espagnol né en 1971, est connu et reconnu pour avoir ouvert la voie aux espagnols dans le tennis. En effet, avant lui, peu s’étaient déjà illustrés dans le sport. Celui qui deviendra le numéro 3 mondial sera particulièrement à l’aise sur les courts en terre battue et remportera 2 années de suite la fameuse coupe de Roland-Garros. Il remportera aussi la médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. En 2013 il devient l’entraîneur de Richard Gasquet. Durant 4 ans, les deux hommes ont même tissé des liens très forts et se retrouvent toujours avec plaisir. Puis le Catalan repart vers l’équipe d’Espagne pour devenir capitaine de l’équipe de tennis national. Fort de cette position, il vient d’être rendu publique que Sergi Bruguera sera prochainement l’entraîneur d’un autre français : Jo-Wilfred TSONGA.

Carlos Moyà

 

Cet espagnol né en 1976 a eu une carrière qui lui permettra de dire : « j’ai été numéro 1 mondial », alors oui sur 2 semaines, mais qui peut en dire autant ? Hormis ce fait, ce joueur avait une particularité surprenante. Bien que gaucher, il a toujours tenu sa raquette de la main droite. Il dispose d’un palmarès dont il n’a pas à rougir, puisqu’il ne détient pas moins de 20 titres. En 1998, il remporte Rolland Garros et sera demi-finaliste de l’US OPEN. Il fera aussi partie de l’équipe d’Espagne de Coupe DAVIS dont il devient le capitaine en 2013. Après ses débuts d’entraineur aux côtés de Milos Raonic, il rejoint l’équipe de Rafael Nadal.

 

Bien entendu, recommencer une carrière d’entraîneur n’est pas forcément évident lorsque que l’on a connu les lumières et les premières places du podium, mais comme vous pouvez le voir, certains ont su le faire avec brio.

Retour
Autre contenu