Le tir au but : Un exercice trop peu travaillé !

Un exercice particulièrement stressant pour le joueur qui doit le tirer : comment préparer nos joueurs en leur donnant les outils qui orienteront leurs décisions autant psychologiquement que techniquement ?

  1. La préparation au tir au but

- Apprendre à avoir les idées claires et ne pas se presser ou montrer des signes d’impatience. On prend son temps pour aller dans la surface de réparation. Poser son ballon minutieusement. On évite de donner des indications à travers des regards ou le placement sur le point de réparation.

- On doit avoir la lucidité d’avoir analyser le gardien, pied d’appuis, petit, grand, gros, maigre, cela vous donnera que « des indications » sur le tir.

 

  1. Un duel psychologique entre le tireur et le gardien

- Chacun son domaine et son caractère. Quand l’attaquant va plutôt chercher à faire le vide et se concentrer sur ses idées, le gardien aura plutôt un comportement à déconcentrer ou intimider l’attaquant par divers stratagèmes (défoncer le point de penalties avec ses crampons, capter le regard de l’attaquant avec des paroles déplacées, remettre en cause le placement de votre ballon sur le point, attendre que l’arbitre lui ordonne de se mettre sur sa ligne).

- Place au positionnement du ballon minutieux sur le point. Il faut apprendre à éviter de donner des infos au gardien (regarder où on souhaite tirer est l’erreur la plus courante).

-La course d’élan est aussi un facteur important. On peut inconsciemment donner des indications comme l’angle de course, la position du pied (ouvert ou fermer).


  1. La technique de tir

- On peut constater plusieurs manières de tirer un tir au but. On n’en mettra pas forcément une en avant mais plus des manières de rendre le tir moins prévisible.

- Tromper le gardien en ouvrant ou fermant le pied pendant la course et changer au dernier moment.

- Feinte du regard, si vous êtes assez solide mentalement et que votre technique de course est rodée, maintenir le regard sur une partie du but peut induire le gardien en erreur.

- Prendre en compte les caractéristiques du gardien. Les grands ou gros auront naturellement plus de mal à se coucher. Les petits seront moins à l’aise en l’air peut importe le niveau de U13 à Séniors.

- Observer le gardien jusqu’au moment de frapper donne également des indications sur le côté qu’il a choisi pour tirer à l’inverse.

- Une caractéristique qui revient toujours reste que le ballon doit être frappé fort peu importe la surface intérieure ou coup de pied.

 

En conclusion, la maîtrise des tirs au but nécessite du sang froid, de la vista, de la technique de course et de frappe. Vous pourrez également constater les pourcentages sur l’image pour adopter une routine de frappe.

Les tirs au but, c’est la loterie ! Oui mais on peut parfois mettre plus de chances de sont coté.


Photo : Sport vidéo TV

Retour
Autre contenu