La différence entre l'encadrement des enfants et des adultes

Les enfants et les adultes ont des mentalités complètement différentes. Les capacités d'attention des enfants sont plus courtes que celles des adultes, qui eux ont plus la faculté d’être cadrés et de se concentrer sur des tâches longues. Des techniques d’entraînement distinctes doivent être utilisées en fonction des âges afin de maximiser l’évolution des joueurs.

Variez les exercices

Les adultes ont tendance à être plus réceptifs au fait d'être encadrés, alors que la capacité d'attention des enfants est réduite, ce qui peut les rendre submergés lorsqu'ils sont surchargés d'informations. Les adultes ont également la capacité de se concentrer sur des tâches plus longues. Les entraîneurs pour enfants se doivent donc de proposer des exercices variés et captivants afin d’éviter les distractions. Vous devez également facilement reconnaître le désintérêt des enfants : les expressions faciales désintéressées ou les enfants qui commencent à gigoter sont des signes révélateurs. La terminologie utilisée avec les enfants doit également être simplifiée, avec des instructions claires et concises leur permettant de mieux comprendre. En plus de cela, assurez-vous de toujours garder un contact visuel avec eux.

 

Limitez les éléments perturbateurs

On retrouve des joueurs perturbateurs dans tous les groupes d’âge. Il est donc important que les entraîneurs conservent un niveau de discipline suffisant pour que leur agitation ne perturbe pas le reste du groupe et de la séance. C’est évidemment plus facile avec les adultes, qui gèrent normalement mieux leur propre comportement et savent quand il est temps de se concentrer. Il est peu probable que les enfants soient aussi auto-disciplinés. Il est essentiel de veiller à ce qu’ils s’amusent pendant les séances d’entraînement. Cela facilitera sans aucun doute l’apprentissage et la discipline des plus jeunes.

 

Privilégiez le mental pour les adultes

Les adultes font souvent leur travail de conditionnement physique à leur rythme (et souvent en complément chez eux), ce qui signifie qu'ils recherchent davantage de stimulation mentale à l’entraînement.

 

Camouflez les entraînements des enfants

Les enfants eux vont préférer les exercices physiques des séances. A vous donc d’adapter vos entraînements en fonction des intérêts et particularités de chaque groupe. Veillez à ce que les principes complexes de jeu ne submergent pas les enfants. Camouflez les exercices par des jeux et mettez davantage l'accent sur la résolution de problèmes. Pour aller plus loin, retrouvez nos articles Entraîner les poussins : 5 détails qui font la différence et Comment rendre l'échauffement ludique pour les petits footballeurs

Retour
Autre contenu