Conseils pour bien vivre les relations parents/entraîneur

Peu importe l’âge de l’équipe que vous entraînerez, il y a une donne que vous ne pourrez éviter. Les parents ! Plusieurs types  de parents peuvent se présenter à vous mais en règle générale, il vaut mieux avoir une attitude ferme et claire dès le départ. Voici quelques conseils pour que tout se passe au mieux.

  1. Savoir cerner les parents

Avant tout, dès le début de la saison, il sera bon de déterminer quel type de parents vous avez en face de vous, et surtout sur quel pourcentage. En effet, on remarque généralement trois types de parents :

  • Les parents qui, par manque de temps ou d’envie, ne sont pas vraiment intéressés. Bien sûr, ils aiment leurs enfants mais le sport choisi par ceux-ci ne les intéresse pas.
  • Les parents entre deux. Ils sont là principalement par amour pour leur progéniture et sont ouverts à l’idée d’aider, mais sans pour autant vouer une passion débordante au club.
  • Les parents super impliqués. Bien souvent, ce sont eux qui ont poussé leurs enfants à rejoindre un club et se montrent parfois un peu trop motivés.

 Idéalement, pour un entraîneur, il ne faut que des parents « entre deux ». Mais savoir analyser dès le départ l’implication de chaque parent permet de savoir comment gérer les rencontres sportives ainsi que le dialogue durant la saison. Votre attitude changera selon que vous ayez 60 % de parents passifs, voire non intéressés, ou 60 % de parent trop présents.


  1. Garder une certaine distance dans vos entraînements

Pour beaucoup d’entraîneurs, l’un des premiers problèmes reste de pouvoir travailler à son rythme et selon son savoir-faire. N’hésitez pas d’entrée de jeu à imposer des règles aux parents.

Vous pouvez leur demander de ne pas venir durant les entraînements, par exemple. Il s’agit d’un moment de mise au point avec votre équipe, ils n’ont pas besoin d’être là. Vous pouvez imposer des horaires bien spécifiques de paroles entre eux et vous. Informez-les des rencontres bien en amont, et n’hésitez pas, selon le degré d’implication de chacun, à les solliciter dans un but précis.  


  1. Soyez clair dans vos informations

Souvent les entraîneurs d’équipe d’enfants ou d’ados sont confrontés à des parents aux propos non appropriés. On constate fréquemment des comportements pouvant être déplacés, comme par exemple :

  • Les parents qui hurlent des propos déplacés sur les arbitres, les joueurs adverses ou encore des phrases type « vas-y, mets-le minable ! »
  • Les parents négatifs : ils critiquent le jeu, les joueurs (leurs enfants et les autres), l’entraîneur, etc.
  • Les parents trop présents : ils s’inquiètent de tout, tout le temps et ont peur pour leurs enfants
  • Les parents qui connaissent tout et qui essayent de se substituer à l’entraîneur en donnant des pseudo-conseils, car eux, « ils savent ».

 N’hésitez pas à les menacer le cas échéant d’être exclus de la tribune. Vous ne pouvez pas accepter un comportement non sportif. Durant les rencontres ou les entraînements, vous êtes le seul maître à bord. Ils doivent donc en tenir compte dans leur comportement. Il représente l’équipe autant que vous et les athlètes. Une attitude adaptée est donc de mise.

  1. Rester à l’écoute mais garder de la distance

Autant que les joueurs qui vous sont confiés, leurs parents peuvent faire face à des situations difficiles. Souvent, leur mal-être peut toucher les jeunes qui sont dans votre équipe, et vice-versa. Les athlètes peuvent avoir des problématiques qu’ils n’osent exprimer à leurs parents. Dans ce cas, il vous faudra être une oreille attentive afin de calmer les esprits. Mais attention tout de même à garder une certaine distance pour votre propre bien-être. Entrer dans l’intimité d’une famille peut vite devenir trop intense, voire inapproprié.

Soyez donc ouvert aux échanges mais gardez votre statut d’entraîneur : vous n’êtes pas un membre de cette famille et vous apportez juste un regard extérieur.

L’entraîneur et la gestion qu’il aura des parents et des sportifs détermineront le bien-être au sein du club. Votre rôle est donc primordial, tant pour l’esprit d’équipe que pour l’esprit du club.

Et pour mieux gérer les relations parents/entraîneurs, découvrez l'application Spond !

Spond est une application spécialement conçue pour faciliter l'organisation de votre équipe de foot. Comment ? Rien de plus simple ! Tous les échanges entre les entraîneurs, capitaines, joueurs et leurs parents sont sur une seule plateforme. Vous gagnez du temps, facilitez la communication avec les joueurs et leurs parents et rendez votre vie bien plus facile ! Alors tenté ? Téléchargez l'application Spond ici >

 

Retour
Autre contenu