Comment défendre avec 10 joueurs ?

Les perspectives d'un match peuvent changer en un claquement de doigt ! Une équipe qui perd un joueur en raison d'une blessure ou d'un carton rouge peut renverser le match. Entraînez vos joueurs à faire face à une telle situation. Quel est le moyen le plus efficace d’obtenir un résultat positif lorsque l’équipe est en infériorité numérique ?

La méthode « traditionnelle », lorsqu’une équipe perd un joueur, est de sacrifier un attaquant et d’adopter une approche plus défensive (mais ce n’est pas la seule tactique). Les attaques de l'ère moderne sont beaucoup plus patientes, les équipes déplaçant le ballon d'un côté à l'autre avant de profiter des ouvertures. Par conséquent, avoir des joueurs derrière le ballon rendra cette stratégie d'autant plus difficile que les attaquants disposent de peu d'espace pour percer.

 

Une équipe en infériorité numérique doit chercher à « prendre quelque chose » à l’adversaire, qu'il s'agisse d'une zone particulière du terrain ou de marquer leur meilleur attaquant. L’équipe doit toujours exercer une certaine pression sur leurs adversaires, sinon ce ne sera qu'une question de temps avant que ceux-ci réalisent une percée. Les joueurs doivent marquer au mieux (avec une unité défensive et unité de milieu de terrain) travaillant à l'unisson, avant de se séparer rapidement lorsque le jeu est interrompu.

 

En plus des actions physiques, les joueurs doivent également veiller à ne pas perdre le moral après la sortie d’un coéquipier en raison d'une blessure ou d'un carton rouge, car cela ne fera que renforcer la confiance des adversaires. Le maintien de l’assurance et de la cohésion aidera l’équipe à jouer de manière disciplinée et courageuse, en limitant le plus possible l’espace disponible aux adversaires. De tels comportements risquent également de frustrer l’autre équipe, ce qui peut entraîner des erreurs et une perte de balle.

 

Une attitude positive améliorera également le niveau de conscience, la communication et la concentration de l’équipe. De tels attributs ne doivent pas uniquement provenir des défenseurs mais de tout le monde sur le terrain, y compris des remplaçants, qui jouent aussi leur rôle dans le match. Retrouvez à ce sujet notre article Que peuvent faire les remplaçants sur le banc ?. Les joueurs attaquants restants sur le terrain devront souvent se retrouver dans une position plus profonde au milieu du terrain, ce qu'ils ne savent peut-être pas faire. C’est là que les séances d’entraînement dans de telles situations porteront leurs fruits.

 

Les entraîneurs peuvent sans aucun doute influencer les joueurs sur le plan tactique et mental. Les équipes ayant une bonne attitude tout au long des séances d’entraînement prennent souvent les devants lorsque les choses se compliquent lors d’un match. Il est assez simple de recréer le scénario de la perte d’un joueur à l’entraînement, en mettant en place un match 11 contre 10 ou des exercices impliquant une infériorité numérique.


Retour