10 conseils pour un tournoi de football bien organisé

Le métier d’entraîneur c’est aussi planifier et organiser des tournois ! L'objectif fondamental de tout tournoi doit toujours être que tous les enfants aient suffisamment de temps de jeu et soient heureux de rentrer à la maison les jambes fatiguées. De nombreuses plateformes, telles que SPOND, peuvent vous aider et offrent de bonnes options pour organiser des événements. Voici quelques conseils qui devraient vous guider pour votre prochain tournoi.
  1. La date

Avant de commencer la planification et la préparation, il faut d’abord fixer la date du tournoi, ce qui peut parfois être difficile. Pendant les mois d'hiver (la pause hivernale), les options sont nettement plus nombreuses que le reste de la saison. Il peut s’agir d’un samedi ou d’un dimanche. Si des équipes se déplacent de loin, il est conseillé d’organiser le tournoi un samedi. Si une équipe a besoin de 2/3 heures de route le dimanche, cela peut être stressant pour les enfants qui ont école le lendemain. Pour les équipes de la région, peu importe que le tournoi se déroule un samedi ou un dimanche. Les tournois organisés le week-end avant, pendant ou après les vacances sont généralement inappropriés, car de nombreuses familles partent en vacances. Évitez également les longs week-ends ou les jours fériés, comme la Pentecôte et Pâques. Certaines équipes sont disposées à participer à un tournoi le week-end, même si un match a eu lieu la veille. Vous pouvez donc parcourir le planning des autres équipes et demander si elles sont prêtes à disputer deux compétitions le même week-end.

  1. L’heure

Encore une fois, vous devez faire attention à la provenance des équipes. Si des équipes viennent de loin, le tournoi ne devrait pas commencer trop tôt (pas à 8h par exemple), mais pas trop tard non plus. Il faut également penser au trajet retour. Dans ce cas, un tournoi commençant à 11h serait idéal.  Si les équipes sont toutes de la région, le tournoi peut commencer à 9 heures.


  1. La durée

L’heure du début du tournoi dépend également du temps dont vous disposez pour votre tournoi. Certaines salles ou stades sont limités. Il est donc très important de clarifier avec le responsable du club pendant combien de temps le lieu souhaité sera disponible.


  1. Le lieu

Chaque club devrait avoir son propre terrain/stade de sport où l’événement pourrait avoir lieu. Pour les tournois en salle, c'est un peu plus difficile. Les salles de sport/gymnases sont très populaires en hiver. Une planification bien en amont est donc nécessaire. Il est important de s’informer à temps des créneaux disponibles dans les bureaux des sports et de les réserver immédiatement si nécessaire.


  1. Le nombre d’équipes

Le nombre de participants dépend en grande partie du temps disponible pour le tournoi, du nombre de terrains de jeu pouvant être joués en parallèle, et du nombre de vestiaires. Cela peut aller de 4 à 24 équipes, tout est possible ! Mais ne surchargez pas un tournoi. Il est important de garder les temps d'attente aussi court que possible. 30 minutes devraient être le temps d'attente maximum entre les matchs. Pour un tournoi en plein air, l'expérience montre que 8 équipes sont idéales si vous pouvez jouer sur 2 terrains. Pour les tournois indoor, 8 équipes est vraiment la limite à ne pas dépasser. Vous avez généralement qu’un seul terrain de jeu et les temps de pause sont trop importants.


  1. Inviter des équipes

Il est conseillé de réfléchir et de bien noter à l'avance les équipes que vous souhaitez inviter (que ce soit des équipes régionales ou plus éloignées). Ensuite, contactez personnellement la personne responsable. Il est beaucoup plus facile de contacter les entraîneurs. Vous obtenez généralement une réponse dans les heures qui suivent. Lorsque les invitations s’adressent au club/bureau, le temps de réponse peut être beaucoup plus long.


  1. Planifier le tournoi

Une fois la date, l'heure et les équipes participantes connues, le programme du tournoi peut être réalisé. Décrivez simplement toutes les informations de base (type de tournoi, nombre d’équipes, nombre de matchs, le temps de jeu, le temps libre, le nombre de terrains, etc). Réalisez également les feuilles de match du tournois.


  1. La restauration

Afin de rendre le tournoi convivial et de gagner un peu d'argent pour l'équipe, une bonne restauration est absolument essentielle : vous devez tout d'abord décider de ce que vous souhaitez offrir et lister ce que vous devez acheter ou préparer. Les saucisses, hot dogs, frites, salades,  gâteaux ou les sucreries sont très populaires. Concernant les boissons Coca Cola, Fanta, Sprite ou encore simplement l'eau sont les best-sellers classiques. L'alcool n'a pas sa place dans un tournoi pour enfants. Il est important que vous choisissiez la meilleure option pour votre club en fonction de votre budget : soit de tout acheter, de demander la contribution des parents pour réaliser les gourmandises, ou de faire appel à un traiteur. Discutez avec les parents et répartissez les tâches.


  1. Coupes et / ou médailles

Un tournoi peut inclure des trophées ou des médailles. L'organisateur décide lui-même comment il veut s'y prendre. Que seuls les trois premiers, chaque ou aucune équipe ne reçoive un trophée ou une médaille, l’organisateur décide par lui-même ! En matière de récompenses, les opinions sont très partagées. Beaucoup trouvent cela inutile, alors que d'autres les voient comme un beau souvenir pour chaque enfant. Il n'y a pas de bien ou de mal ici.


  1. Déterminer la gestion du tournoi

Bien sûr, un entraîneur ne peut pas organiser un tournoi seul. Par conséquent, le soutien des parents est indispensable (tant lors de la mise en place, du briefing des équipes, de l’arbitrage, de la cérémonie de remise des prix, etc). C'est pourquoi vous devez vous réunir à l'avance avec les parents et décider ensemble de la répartition des tâches.


Pour aller plus loin, retrouvez notre article : COMMENT ORGANISER UN TOURNOI DE FOOTBALL ?

Retour
Autre contenu